29

LONGINES AU SERVICE DES PIONNIERS ET PILOTES - ÉTAPES CLÉS

Faites défiler
pour explorer
Voici sur ces pages une collection de montres et instruments de chronométrage, réalisés par un pionnier, Longines, et tout spécialement conçus pour d’autres pionniers, explorateurs et pilotes. Longines a été le premier horloger à introduire et breveter d’importantes évolutions, comme le chronographe flyback (retour en vol) et le compteur central des minutes.
Premier chronographe-bracelet , 1913
Mouvement Longines à remontage manuel à roue à colonnes, cal. 13.33Z, couronne monopoussoir et cadran auxiliaire pour le compteur 30 minutes, précis au 1/5e de seconde. Modèle de 1919. Longines lance la production de ce calibre en 1913.
Montre de pilote Longines (réf. 3796), 1936
Montre-bracelet de pilote surdimensionnée (47,5 mm), mouvement Longines à remontage manuel cal. 18.69N, disque concentrique calibré à la seconde pouvant être synchronisé avec un signal horaire radiodiffusé, boîtier en quatre parties en acier inoxydable, lunette tournante bidirectionnelle indiquant le temps écoulé. Similaire à la Weems Second-Setting Watch de 1929, avec disque tournant interne. Modèle remontant à 1936.
Lindbergh Hour Angle Watch (réf. 3210), 1931
Montre-bracelet de pilote à angle horaire surdimensionnée en acier inoxydable pour la navigation, boîtier en quatre parties, lunette tournante argentée graduée à 15° en émail bleu, 47 mm de diamètre, mouvement Longines à remontage manuel cal. 18.69N. Disque tournant interne gradué à 60 secondes et 15°. Modèle de 1938, mis en production en 1931.
Montre Longines Weems New Second-Setting (réf. 4036), brevetée en 1935
L’inscription « U.S. Pat. 2008734 » fait référence au brevet original de Philip Van Horn Weems (déposé en 1929) pour protéger son modèle de montre de pilote, essentiel pour la navigation et connu sous le nom de montre « second-setting ». Ce fut la première montre-bracelet avec lunette tournante, graduée de 0 à 60 secondes pouvant être synchronisée avec un signal horaire radiodiffusé. Ce modèle avec un boîtier de 34 mm de diamètre remonte à 1937, mouvement Longines à remontage manuel, cal. 11.68Z.
Chronographe-bracelet Flyback Longines (réf. 3770), 1935
Premier chronographe breveté au monde avec fonction retour en vol. Équipé depuis 1936 du cal. 13ZN Longines. Boîtier en trois parties en or 18 ct, 39,5 mm de diamètre, cadran à secteurs argenté bicolore, échelle télémétrique rouge, échelle tachymétrique concentrique, deux cadrans auxiliaires pour les compteurs 30 minutes et secondes continues.
Chronographe-bracelet Longines avec compteur des minutes central (réf. 5699), breveté en 1942
Chronographe surdimensionné (39,5 mm) avec longue aiguille centrale rouge pour le compteur des minutes (breveté en 1942), mouvement Longines à remontage manuel, cal. 13ZN 12, boîtier étanche en deux parties, fond vissé, cadran argenté mat, échelle 1/5e de seconde, échelle télémétrique externe bleue, échelle tachymétrique interne bleue, aiguilles luminescentes en acier bleu, deux cadrans auxiliaires pour les compteurs 12 heures et secondes continues, réalisé en 1945.
Chronographe-bracelet de pilote Longines avec indication du temps de départ (réf. 3811), 1937
Chronographe monopoussoir avec compteurs 30 minutes et secondes continues, mouvement à remontage manuel Longines cal. 13ZN à roue à colonnes, cadran noir à grands chiffres et aiguilles luminescents, lunette tournante avec flèche triangulaire luminescente pour une meilleure visibilité pendant les vols de nuit, réalisé en 1937.
Chronographe Longines avec fonction rattrapante à haute fréquence pour chronométrage (réf. 7411), 1966
Compteur chronographe à rattrapante (66 mm), grande couronne pour le démarrage, l’arrêt et la remise à zéro ; poussoir de rattrapante à 11 heures. Mouvement haute-fréquence battant à 36 000 alternances par heure (mouvement Longines à remontage manuel, cal. 262), échelle Vernier 1/10e de seconde, cadrans auxiliaires pour les compteurs 30 minutes et secondes continues. La production du chronographe haute fréquence (36 000 alternances par heures), 24 lignes a démarré en 1939/40. Modèle réalisé en 1966.
Sommaire