9

DIEUDONNÉ COSTES ET JOSEPH LE BRIX

Faites défiler
pour explorer
1927
La France était le berceau d’aviateurs pionniers et de constructeurs aériens. L’un des pilotes les plus acclamés était Dieudonné Costes (1892-1973) : le 28 octobre 1926, il bat le record mondial de distance en effectuant le vol de Paris à l’Iran et parcourant 5 396 km (3 353 milles). L’année suivante, le 10 octobre 1927, il quitte Paris avec son copilote Joseph Le Brix (1899-1931), capitaine de la Marine française, pour un vol autour du monde de 57 410 km (35 652 milles). À bord d’un Breguet 19GR, ils effectuent leur premier vol entre la France et l’Afrique, avant d’effectuer la première traversée aérienne sans escale de l’océan Atlantique Sud, du Sénégal au Brésil. Après plusieurs arrêts au cours de leur voyage vers le nord, ils atteignent San Francisco (États-Unis), où ils montent à bord d’un navire qui les amène jusqu’à Tokyo (Japon).
Les aviateurs français poursuivent leur voyage en avion vers l’Inde puis vers l’Europe, et atterrissent triomphalement à Paris le 14 avril 1928 équipés de leur chronomètre Longines. Joseph Le Brix tente un nouveau record de distance en vol, de Paris à Tokyo avec deux autres amis. Le moteur tombe en panne lorsqu’ils survolent l’Oural en Russie. Le premier membre de l’équipage parvient à se sauver en utilisant son parachute, mais le second a un problème avec son équipement de sauvetage. Le Brix refuse d’abandonner son copilote ; les deux hommes périssent lorsque l’avion s’écrase.


Joseph Le Brix (à gauche) et Dieudonné Costes, à Saint Louis (Sénégal), le 14 octobre 1927.
Montre Longines à angle horaire, offerte par Charles Lindbergh à Dieudonné Costes en 1931, vendue par la maison de ventes aux enchères Phillips en 2015 pour 143 000 CHF.
Sommaire