Faites défiler
pour explorer
Fondée en 1832 à Saint-Imier, une ville située sur le Massif du Jura Suisse, la maison Longines a développé, dès 1878, son premier instrument de chronométrage d’événements sportifs : un chronographe de poche monopoussoir. Quelques années plus tard, en 1889, Longines était déjà capable de mesurer 1/5 de seconde. Les années 1880 ont marqué le début de la glorieuse histoire de Longines dans le domaine du chronométrage sportif des courses de chevaux aux États-Unis. Chronométreur officiel lors d’événements sportifs dans presque toutes les disciplines et fabricant d’instruments professionnels pour pilotes, navigateurs, explorateurs et sportifs, Longines a toujours travaillé pour améliorer l’exactitude, la précision et la fonctionnalité de ses montres. Les pièces d’horlogerie en résultant étaient résolument novatrices.

Les chapitres suivants vous donnent un aperçu des aventures des pionniers qui ont fait confiance au chronométrage de précision de Longines. Ces pièces n’ont pas été réalisées pour faire sensation, mais tout simplement pour répondre aux besoins des aviateurs ou explorateurs recherchant les meilleurs outils existant à l’époque. Être un pionnier était avant tout un état d’esprit, et ceci est toujours le cas aujourd’hui. Les personnalités présentées dans notre ouvrage ont en commun le courage et la force mentale qui leur ont permis de franchir tous les obstacles et de repousser les frontières.

Longines a beaucoup appris en travaillant dans l’horlogerie professionnelle, transférant ensuite ce savoir-faire aux montres-bracelets. Pour ceci, le mouvement, le cœur de la montre, a souvent dû être repensé et miniaturisé. Nos horlogers ont été de véritables précurseurs. Ils ont réalisé le premier chronographe de poignet en 1913, le premier chronographe de poche à haute fréquence oscillant à 36 000 alternances par heure en 1929 (cal. 18.72), la première montre-bracelet du monde avec lunette tournante en 1931 et le premier chronographe flyback (retour en vol) de poche, breveté en 1936. Pour améliorer la précision du chronométrage des événements sportifs, Longines a introduit en 1954 l’horloge électronique à quartz. Forts de ce savoir-faire, nos horlogers ont lancé l’une des toutes premières montres-bracelets à quartz en 1969.

Héritière d’une immense expérience en tant que chronométreur de championnats mondiaux et partenaire de fédérations internationales, Longines a tissé dans le temps des liens solides et durables avec le monde du sport. Autant de défis qui permettent de maintenir cette soif d’innovation et cet esprit pionnier bien vivants.
s