Skip to main navigation Allez au contenu

The Longines 1832 se décline en noir et au féminin

Corporate

19/05/2020

The Longines 1832 se décline en noir et au féminin

1832 marque l’année de création de Longines, dans ces temps lointains où la mesure du temps commençait à prendre de l’importance et où les montres étaient encore produites à domicile.  C’était le début de l’une des plus belles histoires de l’horlogerie suisse. Cette date clé est mise à l’honneur par la collection The Longines 1832, digne héritière du savoir-faire horloger et des codes esthétiques de la marque. Fière de ses origines, Longines étoffe cette ligne de nouveaux modèles.
 

The Longines 1832 s’habille désormais de cadrans noir mat empreints de pureté et d’élégance. Cette nouvelle finition est proposée pour les versions 3 aiguilles/date (en 30 mm et 40 mm de diamètre) et met en valeur les déclinaisons arborant un calendrier annuel (calibre L897) ou un indicateur des phases de la lune (calibre L899).

 

Ces nouvelles pièces, dont le fond transparent laisse apercevoir le travail toujours fascinant du mouvement qui les anime, sont montées sur des bracelets en cuir noir qui se marient à merveille avec les lignes épurées de la collection.

 

Longines proposera pour la première fois un cadran en nacre beige et c’est la collection The Longines 1832 qui en est l’heureuse bénéficiaire. Ce modèle féminin sera rehaussé d’index diamant pour offrir une déclinaison délicate. Son boîtier de 30 mm de diamètre est attaché à un bracelet en cuir beige irisé, rehaussant la douceur des tons du cadran.

 

Nouvelles variations noires ou déclinaison féminine, les nouveaux modèles de The Longines 1832 contribueront sans nul doute à perpétuer la longue tradition horlogère de la marque.